Réunion d'information publique pour un projet d'habitat inclusif et participatif à Matour
Projet d'habitat partagé à Matour, clunisois, habitat inclusif et habitat participatif

Vivre autrement à Matour

Un cœur de ville, trois déclinaison du vivre ensemble

 

Pour un projet social et partagé

  • Un ensemble de 7 logements pour des personnes répondant aux critères de l’habitat inclusif et souhaitant co-construire un logement adapté à leurs besoins dans un cadre bienveillant de vivre ensemble.
  • Un petit collectif de 15 logements pour un groupe d’habitants souhaitant co-construire un lieu de vie basé sur des valeurs d’entraide, de partage, de pérennité et de vivre ensemble
  • 4 logements individuels faisant partie de l’environnement de ce projet innovant, vecteur d’entraide et de solidarité dans un village offrant tous commerces, services et loisirs à proximité immédiate.

POUR TOUS : une mutualisation de services et des espaces communs et de convivialité conséquents, imaginés avec l’ensemble des habitants impliqués, ouverts sur le quartier et le village.

L’objectif est un lieu de vie innovant, avec un enjeu double : répondre aux attentes de futurs habitants exigeants quant à la qualité de leur lieu de vie et à celles d’une commune dynamique, qui souhaite développer sur son territoire des quartiers favorisant l’entraide et la création de lien social.

Intégrer les futurs habitants en amont de la conception, avec une mairie partie prenante du projet est au cœur de la méthodologie engagée sur ce projet.

Un projet porteur de sens et de vivre ensemble

Vivre chez soi tout en favorisant le « vivre-ensemble ». L’habitat partagé limite le risque d’isolement de publics parfois fragiles et des autres. Il s’agit de permettre à chacun de choisir son lieu de vie, de participer à sa définition, à sa conception, de suivre sa réalisation et de décider quelle gouvernance adopter.

Il s’agit de logements individuels, respectant l’intimité de leurs occupants, tout en mutualisant certains espaces de vie et des services. Il s’agit d’un partage de valeurs et d’entraide pour retrouver le bon sens de vivre-ensemble.

Les espaces communs permettent, entre autres, des moments de partages fédérateurs pour l’ensemble des habitants. Il pourra s’agir d’activités de convivialité, sportives, ludiques ou culturelles, effectuées au sein ou à l’extérieur de l’habitat inclusif et/ou à l’échelle de l’ensemble des logements.

Les espaces communs prévus sont surdimensionnés par rapport à un projet classique car ils incluront les espaces partagés de l’ensemble du projet ainsi que ceux dédiés aux logements inclusifs.

La vie partagée est attendue de manière forte par le biais de l’habitat inclusif, la dynamique de vivre-ensemble va être travaillée avec l’ensemble des futurs habitants, pour un projet social qui s’inclut dans son environnement, dans son quartier, dans sa ville. La grande salle commune permettra d’accueillir tous types d’activités, organisées en interne ou depuis l’extérieur.

Ces équipements permettront d’envisager une réponse pertinente à toutes demandes qui seront exprimées lors des ateliers de co-conception du projet de vie partagée. Projet qui fera l’objet d’une charte commune à la vie partagée.

Une démarche participative facilitée par un accompagnement professionnel

Pour garantir la participation citoyenne et une réelle co-conception en amont avec les futurs habitants, la mairie a fait appel à Chez Moi Demain pour identifier à qui s’adresse le projet dans un premier temps.

Nous accompagnerons ensuite les futurs habitants au cours des différentes étapes qui vont les mener à leur futur lieu de vie et leurs échanges avec les acteurs professionnels qui vont réaliser leur projet.  

Le projet architectural

Le projet architectural se fera en partie en co-conception avec les futurs habitants du projet, un partage de valeurs comme socle commun du vivre-ensemble, qui prévoit un ensemble de 22 logements avec :

Un premier ensemble collectif comprenant

  • Sept logements pour les populations dites fragiles : population vieillissante, en perte ou manque d’autonomie, en situation de handicap
  • Un ensemble de logements pour de nouvelles familles portées par une volonté de vivre autrement ;
  • 2 logements locatifs portés par la mairie pour permettre aux familles arrivant sur Matour de prendre le temps de trouver un logement adapté à leur projet de vie • Des espaces communs intérieurs et extérieurs et des espaces de convivialité co-conçus avec l’ensemble des habitants impliqués.

 

Le projet prend attache dans un tènement plus large permettant d’accueillir 5 maisons individuelles.

Leur architecture, leur implantation et les circulations sont pensées pour favoriser le vivre ensemble qui sera l’adn de ce nouveau lieu de vie pensé comme un cœur de vie à proximité immédiate de tous les services et commerces du centre bourg à 600 mètres.

 

Suivant la méthodologie Chez moi demain, différents ateliers sont prévus afin de définir collectivement en co-conception les besoins fonctionnels du projet architectural et urbain avec l’ensemble des parties prenantes. Il s’agit au fil du projet de tester des outils, des méthodes, d’analyser les réussites et les échecs afin d’adapter les outils au groupe.

Les futurs habitants seront bien évidemment, à terme, autonomes en matière de gouvernance. Ils devront monter en compétences et s’outiller sur :

– Les modalités de prises de décisions

– Le cadre juridique et organisationnel de la vie partagée

– Les règles d’usages, d’accès, de circulation

 

Enfin, est prévu un accompagnement et des retours d’expérience un an après l’emménagement afin d’opérer les derniers ajustements pour la vie du projet.

 

L’environnement du projet

Commerces et services

Les commerces de proximité se trouvent à 600m de l’habitat inclusif : deux épiceries dont un carrefour express, boulangerie, boucherie, deux restaurants, crédit agricole, laverie, opticien, deux coiffeurs, pizzeria, fleuriste, cinéma, station-service, imprimerie, vétérinaire, poste, télé-électroménager, pompes funèbres et un marché (jeudi matin)

Un projet de rénovation du plusieurs ensembles immobiliers est en cours dans la rue commerçante et permettra de sortir de la vacance 3 à 4 boutiques afin d’étoffer d’avantage l’offre commerçante du centre-bourg.

Des locaux commerciaux seront intégrés aux RDC du projet de l’habitat inclusif afin de pouvoir permettre des lieux d’accueil de commerces ambulants et/ou de structure type AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne)

– Maison médicale (Médecin généraliste, Chirurgiens-dentistes, Sage-femme, Infirmières, Masseurs kinésithérapeutes, Orthophonistes, Pédicure Podologue, Diététicienne Nutritionniste, Sophrologue, Psychothérapeute / Psychologue clinicienne, Hypnothérapeute, Sophrologue)

– Thérapie énergétique

– Pharmacie

– ADMR (Aide aux personnes dépendantes, âgées, handicapées, malades ou accidentées, Aide aux familles, Aide confort tout public, Portage de repas, Téléassistance)

– SIAD, Service de soins infirmiers à domicile

– Deux assistantes sociales : demandes APA, maintien dans le logement, gestion budgétaire, aide à la parentalité. Principalement pour des personnes âgées et femmes isolées.

EN SAVOIR PLUS ? ➡️ contactez nous, nous vous dirons où en est précisément le projet dans sa constitution et dans sa conception